Chargement...

Équipez-vous avec EpicTV

Oakley 1080 Boardshort 19 2015.
20.00 € 70.00 €
Oakley Fireball Dwr Hoodie 2016.
25.00 € 80.00 €

Les Coulisses De L'incroyable 'Atterrissage D'un Speed Flyer Dans Une Télécabine En Mouvement' | EpicTV Choice Cuts

Les Coulisses De L'incroyable 'Atterrissage D'un Speed Flyer Dans Une Télécabine En Mouvement' | EpicTV Choice Cuts

Date
05th August 2015
05th Aug 2015
Vues vidéo
18.5K
Commentaires
2
Titre: Un Speed Flyer Se Pose Comme Par Miracle Dans Une Télécabine En Mouvement. Et ce n’est pas le plus incroyable! Description: C’est le genre de vidéo qu’il faut voir pour le croire. Le Speedflyer Arnaud Longobardi, 43 ans, s’est posé dans un téléphérique en mouvement en passant par la porte, le tout, volontairement! Mener à bien cet exploit a nécessité l’extrême cohésion d’une équipe soudée, des conditions météo parfaites, la permission improbable de la société des téléphériques, un équipement de pointe, une précision au millimètre, un peu de chance, et avant tout, un courage extraordinaire. Pour ce travail de précision, Longobardi a dû parfaitement programmer son décollage après que le téléphérique ait quitté son quai pour passer la porte au moment précis où il progressait horizontalement. De plus, un coup de vent innatendu aurait très bien pû dévier autant le pilote que la télécabine de leur trajectoire, provoquant, au mieux, l’interruption de l’atterrissage et au pire, la collision de Longobardi avec la télécabine et sa chute au sol. Longobardi décrit ce défi: “Pour que cela soit possible, l’aile de speedflying (un mini parapente) devait décrocher au moment où je passais la porte. À 200 mètres du téléphérique, j’évoluais à 80 km/h. À 1 mètre du téléphérique, j’ai dû ralentir à 35 km/h, vitesse précise où l’aile décroche et se replie, et compter sur mon élan pour m’entrainer à l’intérieur. Si j’avais décrocher avant d’atteindre la porte, cela aurait été un désastre.” Pour ajouter à la nature cruciale de cette voltige, la cabine était seulement à 150 mètres au-dessus du sol. Si l’aile se repliait et que Longobardi partait en vrille avant de passer la porte, il aurait probablement dû effectuer des manœuvres d’urgence et déployer son parachute de secours qui nécessite au minimum 80 mètres pour s’ouvrir. Ce qui lui laisserait seulement 70 mètres, soit quelques secondes, pour effectuer les manœuvres d’urgence. Alors comment lui est venue cette idée extraordinaire? Longobardi: “J’ai eu ce projet en tête pendant 1 an. J’y ai pensé tous les jours, réfléchi en profondeur à toutes les difficultés (vitesse, angle, hauteur), aux différents scénarios, du décollage à l’atterrissage. Après 6 mois, je me suis dit, OK, j’ai envisagé toutes les possibilités et il n’y a rien qui puisse se passer que je n’ai imaginé et pour lequel je ne me suis préparé mentalement. C’est réalisable.” L’équipe technique d’Arnaud comprend: Dans la télécabine • Rudy Cassan (caméraman) • Patrick Emoniere (guide de haute montagne) • Alain Coste (conducteur de la télécabine) • Guillaume Bocquet (caméraman) Sur le toit de la télécabine: • Jean René Gayvallet (guide de haute montagne) Au sol: • Freddy Montigny (caméraman) • Gilbert Genoud (caméraman) • Stephane Gautier (photographe) • Jean Pierre Veillard (Responsable du site du Brévent) • Julien Millot (Coordinateur) Dans les airs: • Marc Bourdelle (speedrider) Sponsors: • SENA (Bluetooth System) Sponsors: Pour en savoir plus au sujet d’Arnaud Longobardi, rendez-vous sur www.longo-spots.com Les Coulisses De L'incroyable 'Atterrissage D'un Speed Flyer Dans Une Télécabine En Mouvement' | EpicTV Choice Cuts